Le Forum du Flood !

Tu es un/e vrai/e geek ? Alors viens flooder ici !
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Fiction "Sans titre" [Titre a determiner]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sylvarant
Bébé Floodeur
avatar

Messages : 46
Date d'inscription : 12/08/2009
Age : 27
Localisation : Reims

MessageSujet: Fiction "Sans titre" [Titre a determiner]   Jeu 13 Aoû 2009, 11:02

Préface
26 Octobre 2655

Le poste de contrôle du vaisseau était en permanence animé. Il était en même temps l’endroit le plus critique du vaisseau, car c’est dans cette partie que s’effectuent les principales manœuvres. Cette salle de contrôle était sobrement agencée. Il y avait un siège central qui était face à une grande baie vitrée. A gauche comme à droite il y avait un siège permettant a deux techniciens d’effectuer les manœuvres, ainsi que de contrôler les principaux armements. Malgré que ce soit qu’un vaisseau de surveillance galactique, il était amené à pouvoir répondre à une agression. Cette partie du vaisseau comprenait aussi une bonne demi-douzaine d’ordinateurs de bord, permettant à plusieurs techniciens d’avoir un œil sur tout. Comme par exemple la gestion des réacteurs, des munitions, de l’alimentation énergétique, le stock de munitions et enfin les caissons de stase. Ce vaisseau n’était pas prévu pour faire de longs voyages mais des caissons de stase étaient installés au cas où quelques membres d’équipage seraient blessés au cours d’une mission et qu’il n’y ait pas de quoi le faire à bord du vaisseau. Ils pouvaient aussi servir au cas où le vaisseau serait en incapacité de revenir sur Terre, ce qui permettrait aux membres d’équipage de pouvoirs êtres retrouvés.
Un homme trônait sur le siège central, qui était relevé. Celui-ci mesurant environ un mètre quatre vingt. Il avait les cheveux d’un blond presque platine, lui arrivant aux épaules. Ses yeux étaient d’un bleu azur. A en juger son apparence, il devait avoir environ une cinquantaine d’années. Il était vêtu selon la tradition militaire. Sur ses épaulettes figuraient un vais-seau spatial suivi de quatre étoiles. Cela signifiait le grade le plus élevé dans l’Armée Spatiale Terrestre.
L’opération initialement prévue se passait pour le mieux. Il n’y avait aucun problème à faire figurer sur le rapport. La zone n’avait connue aucune bataille, aucun conflit. Le général Kali-nov pouvait donc donner l’ordre de sauter au prochain point de contrôle.

- Sergent Sovyan, veuillez amorcer le saut en hyperespace. Nous allons vérifier la der-nière zone avant de repartir pour la Terre.
- Mon général, nous avons un écho sur le radar. Que faisons-nous ?
- Annulez mon dernier ordre, nous restons la. Préparez l’armement, levez le bouclier. On ne sait pas encore à qui on a faire. Tenez-vous prêt à un saut en hyperespace, s’ils sont mieux armés que nous, on déguerpira.
- A vos ordres mon général. Tout est prêt, nous sommes parés à riposter en cas d’attaque.


L’écho sur le radar confirmé, une fenêtre hyperspatiale s’ouvrit, laissant apparaître un vais-seau. Celui-ci était escorté par deux autres vaisseaux de taille plus petite mais lourdement armés. A première vue il s’agissait d’une escorte de prisonnier. Cet axe était souvent emprunté par de tels convois. Le vaisseau du général Kalinov avait pour but de vérifier l’autorisation de vol des vaisseaux se trouvant dans ses zones de surveillance. C’est à ce moment la qu’il dit au Sergent Sovyan :

- Veuillez ouvrir un canal de communication cryptée, Sergent.
- Canal crypté ouvert mon Général.
- Ici le Général Kalinov à bord de l’EMMA. Je vous demanderais de décliner votre identité ainsi que de nous communiquer votre autorisation de vol. Simple contrôle de routine. Tout refus de coopération sera soumis aux autorités intergalactiques.
- ………..
- ………..
- ………..
- Ici Prisonnier N°75-851-29, nous avons le contrôle du convoi carcéral. Nous sommes plus armés que vous Général.


A ce moment la l’un des deux petits vaisseaux commença par ouvrir le feu sur le vaisseau Terrien. L’EMMA n’hésita pas à ouvrir le feu aussi. Les pilotes expérimentés arrivaient à faire quelques manœuvres défensives pour éviter une partie des tirs ennemis.

- Mon Général, nous perdons le bouclier et l’intégrité de la coque est menacée. Nous ne tiendrons pas longtemps. Je vous conseillerais d’abandonner notre position avant que les réacteurs ne soient touchés.
- Sergent Sovyan, veuillez vous éloigner en propulsion conventionnelle et ouvrir une fenêtre hyperspatiale. Nous déguerpissons !


Le générateur hyperspatial créa une distorsion temporelle au sein de l’univers pour entrer en hyperespace. Mais au moment ou le vaisseau accéléra, un tir ennemi réussi à percer le bouclier, endommageant les réacteurs conventionnels. Des dégâts collatéraux se déclarent, ce qui atteignit le générateur d’hyperespace. Heureusement, celui-ci était équipé d’un système sécurité faisant revenir le vaisseau en espace conventionnel à proximité d’une planète.


- Que c’est-il passé Sovyan ?
- Mon Général, un tir ennemi à réussi à percer le bouclier pendant notre entrée en hyperespace. Cela à endommagé les réacteurs conventionnels ainsi que le générateur hyperspatial. Mais par chance, nous sommes à quinze années lumières des vaisseaux. La coque est sérieusement endommagée. Les systèmes de survie sont opérationnels, l’informatique est hors service. Les dommages sont réparables. Par sécurité j’ai désactivé provisoirement la balise de repérage.
- Combien de temps cela va-t-il prendre pour réparer les réacteurs Sergent ?
- La propulsion conventionnelle est récupérable, en ce qui concerne l’hyperespace, je crains fort que celle-ci puisse être réparée à bord. Que décidez-vous Général ?
- Réparez l’informatique et les réacteurs conventionnels puis faites un scan de la planète. Si celle-ci est viable, nous atterrirons pour réparer. Rechargez le bouclier au maximum que vous pouvez. Et réparez moi les communications longue portée, je veux tenter de joindre la Terre.
- Je voulais vous parler de ça mon Général. D’après le diagnostic que je viens d’avoir, toute les systèmes de communication sont hors d’états, tous grillés. Avec de la chance, nous auront de quoi établir le rapport de viabilité de la planète. La seule chose possible, comme vous l’avez suggérer, c’est de se poser et trouver une solution au sol.
- J’ai pris note Sovyan. Exécutez les réparations et prévenez-moi dès que possible. En attendant votre rapport je vais faire un état des lieux.


Une vingtaine de techniciens, des experts ainsi que quelques scientifiques embarqués à bord effectuait les manœuvres de secours pour rétablir au plus vite les systèmes primaires atteints par les dommages collatéraux. Ceux-ci avaient définitivement endommagé les systèmes de communications et le vaisseau n’avait rien pour réparer cela.

Le Général Kalinov déambulait dans les couloirs du vaisseau. A première vue l’avant du vais-seau n’avait subit aucun dégâts. Mais à force de s’enfoncer vers l’arrière du vaisseau, certaines zones était infranchissables, d’autres scellées par le système de sécurité intégré. Il fit alors marche arrière après une vingtaine de minute d’un état des lieux plutôt inquiétant. C’est alors qu’il décida de rejoindre la salle de contrôle pour voir l’avancement des réparations les plus urgentes. A son arrivée, le Sergent Sovyan, la meilleure experte qu’il avait commença son rapport :


- Mon Général, la plupart des systèmes primaires et informatiques sont en etat de fonctionner. Le bouclier est à la moitié de sa charge complète.
- Bien Sergent, j’ai pensé à une seconde option et j’aurais besoin de votre avis d’experte. Est-ce qu’il serait possible de rejoindre la Terre en propulsion conventionnelle ?
- Effectivement, cela est possible mon Général, mais d’après les coordonnées ou nous sommes, il faudrait plus de mille ans pour y parvenir………
- Sergent……. Les caissons de stases sont-ils opérationnels ?
- Il n’y a aucuns dégâts signalés dans cette zone Général.
- Préparez donc le vaisseau en mode hibernation, puis dérivez l’énergie vers les salles de stase ainsi que les boucliers. S’il faut attendre un millénaire, nous attendrons. Programmez les coordonnées vers la Terre. Sergent ! Occupez vous de mettre toute les équipes en caisson de stase, je me charge des dernières manœuvres.
- A vos ordres Général Kalinov.


La salle de contrôle se vidait rapidement. Un flux de personnes de dirigeait vers les caissons de stase. Le Général Kalinov mit le vaisseau en mode hibernation, ce qui permettait d’éteindre tout les systèmes secondaires et auxiliaires inutile au voyage de retour. Puis il se dirigea vers le caisson de stase et fut plongé dans un sommeil profond, sans rêves.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jio
Jio, tout simplement
avatar

Messages : 529
Date d'inscription : 17/06/2009
Age : 25
Localisation : Le "dtc" serait trop facile... Edit Juill : J'aime le facile, donc DTC :p

MessageSujet: Re: Fiction "Sans titre" [Titre a determiner]   Jeu 13 Aoû 2009, 19:02

J'aime beaucoup ! Et je vais t'en dire les raisons: (après je dirais les deux-trois trucs qui ne me vont pas, mais bon, c'est pas grand chose)
- déjà j'aime le scénar, c'est de la science-fiction pure et dure, comme j'aime ça !
- ton style est simple et compréhensible. Tu utilises des mots incompréhensibles mais ça ne gène pas la compréhension de l'histoire et le lecteur n'est pas lâché.
- la fin de ce préface laisse attendre une suite et le début d'une intrigue, on est pas satisfait.

Pour ce qui me plait moins:
- certaines tournures qui ne sont pas françaises, mais ça ça se corrige facilement et c'est pas le plus gros du travail.
- à certains moments, l'enchainement rapide des évènements fait qu'on a l'impression d'assister à un résumé. Bon en même c'est qu'un préface, donc je te fais confiance pour la suite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylvarant
Bébé Floodeur
avatar

Messages : 46
Date d'inscription : 12/08/2009
Age : 27
Localisation : Reims

MessageSujet: Re: Fiction "Sans titre" [Titre a determiner]   Jeu 13 Aoû 2009, 19:13

J'avoue qu'il faut que je dévelloppe plus certains points. :):

Pour info la suite est deux siècles plus tard mais j'ai plusieurs pistes et j'hésite a continuer sur telle ou telle idée :waw:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Fiction "Sans titre" [Titre a determiner]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Fiction "Sans titre" [Titre a determiner]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Liste de magasins "sans fourrure"
» lettre/chanson d'amour "sans amour"
» Droite "sans complexe" ?
» 1/3 de la population des Etats Unis au "sans gluten"
» SONDAGE NO 9 : "En avez-vous marre des homélies "sans saveur" ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du Flood ! :: Le Blabla. :: La Biblio' du Flood :: Vos Fics, vos oeuvres.-
Sauter vers: